Découverte de la richesse des saveurs algériennes : 10 plats incontournables à goûter

L'Algérie, ce pays aux multiples facettes, nous offre une cuisine riche et variée qui reflète son héritage multiculturel.

Les familles adorent partager ces plats traditionnels, transmis de génération en génération. Néanmoins, peu de restaurants proposent cette diversité culinaire. C’est pourquoi nous vous invitons à découvrir 10 plats algériens savoureux, à déguster au moins une fois dans votre vie.

Savourer les trésors du Maghreb : de l’Est à l’Ouest #

Dans le nord-est de l’Algérie, le trida tajine ou naama est un plat composé de légumes légers, servis avec une sauce rouge épicée, des pois chiches et de la viande d’agneau. Dans la région ouest, on trouve le rougag, préparé avec une sauce blanche allégée, du poulet, de la cannelle, des navets et des carottes.

Le couscous rose trouve ses origines à Miliana. Ce plat a pour particularité d’être préparé avec des graines de grenade et une semoule très fine. Le mesfouf est quant à lui un couscous sucré consommé sans sauce, uniquement avec des raisins secs et accompagné d’un verre de LBEN (un lait fermenté algérien).

Rechta et Tlemcen, les spécialités inoubliables


La rechta est un classique phare de la cuisine algérienne. Présente à toutes les tables, cette spécialité se compose de nouilles faites maison, accompagnées d’une sauce blanche avec des oignons et de la cannelle, du poulet et des légumes comme les courgettes et les navets. Tlemcen, située dans l’ouest de l’Algérie, est particulièrement réputée pour ses rechta et son équilibre entre saveurs sucrées et salées.

À lire 8 destinations inspirantes pour profiter des ponts de Mai

Du sucré-salé à l’honneur : Tlemcen revisite le tajine #

Notre coup de cœur va au mechmachia mâamra qui est un tajine composé d’agneau ou de viande de mouton et accompagné d’abricots ou de néfles parfumés au safran et à la fleur d’oranger. Dans la région de Tlemcen, vous y découvrirez aussi une cuisine variée marquée par les influences berbères, andalouses et arabes. Le sucré-salé s’invite même aux fêtes et cérémonies, notamment lors du Ramadan.

Le L’ham Lahlou, quant à lui, se caractérise par son alliance de viande d’agneau ou de mouton et de fruits secs. Sa sauce, onctueuse, douce et sucrée rappelle le miel.

Taguella tanaderas est un plat typique du désert saharien à base de pain fait maison et cuit sous du sable fin. La préparation de ce pain, appelé taguella, nécessite un long pétrissage avant d’être cuit délicatement.

Mtewem et Kebda mchermla, l’art de la sauce épicée


En passant par Alger, n’hésitez pas à déguster le mtewem, un plat au goût d’ail prononcé. Sa sauce est confectionnée généralement blanche, parfois rouge, avec de la cannelle, des oignons râpés, du beurre clarifié de pois chiches et, pour les palais les plus fins, des amandes ajoutées en fin de cuisson.

La kebda mchermla consiste en une préparation de foie, de mouton ou d’agneau selon vos préférences, agrémentée d’une sauce rouge. Cette dernière peut être relevée grâce à l’ajout d’épices tels que le cumin, le safran et le paprika.

À lire Les 10 plus beaux villages des Alpes de Haute Provence à découvrir

Méchoui : une tradition culinaire incontournable #

La tradition du méchoui est également à ne pas manquer. Particulièrement réputée dans cette région, l’élevage d’agneaux et de moutons offre une viande de grande qualité, succulente et fondante en bouche.


Parcourir les saveurs de l’Algérie, c’est voyager dans le temps et découvrir une cuisine aussi authentique que savoureuse. Nul doute que ces quelques plats algériens vous feront saliver et vous inviteront à mieux connaître cette culture culinaire riche en surprises. Alors, qu’attendez-vous pour faire une escale gourmande aux couleurs et goûts de l’Algérie ?

Voyageur Serein est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :