Pagrati, le quartier d’Athènes en pleine expansion

La ville d’Athènes connaît actuellement une véritable renaissance, et le quartier de Pagrati en est un symbole vivant. Ce secteur résidentiel attire de plus en plus les jeunes branchés et culturels, notamment grâce à l’implantation récente des deux nouveaux musées de la ville : la Fondation Goulandris et la Pinacothèque nationale.

Une nouvelle vie pour Pagrati #

Dynamisé par la créativité et l’énergie de la jeunesse athénienne, Pagrati se transforme progressivement en un lieu où il fait bon vivre. On y trouve désormais des terrasses et des endroits branchés fréquentés par les habitants du quartier qui profitent de cette nouvelle effervescence. Les principales places de Pagrati sont devenues très animées, avec des activités pour tout âge : les adultes peuvent se détendre autour d’un verre alors que les plus jeunes s’amusent à proximité.

Des cafés modernes aux saveurs originales


Au cours des dernières années, de nombreux cafés modernes ont ouvert leurs portes à Pagrati. Ces établissements attirent une clientèle jeune qui apprécie leur ambiance conviviale et leurs boissons innovantes. Parmi ces nouveaux lieux, Materia Prima propose par exemple une sélection de vins naturels soigneusement choisis.

L’essor de la cuisine végétarienne et végétalienne

Le quartier de Pagrati suit également la tendance en matière d’alimentation avec une offre croissante de restaurants végétariens et végétaliens. Ces établissements séduisent un public de plus en plus soucieux du bien-être animal et désireux de découvrir de nouvelles saveurs.

À lire 8 destinations inspirantes pour profiter des ponts de Mai

La Fondation Goulandris : un musée dédié à l’art moderne #

Le quartier de Pagrati a vu naître récemment un nouveau lieu culturel d’envergure : la Fondation Goulandris. Ce musée est consacré à l’art moderne et rend hommage aux collectionneurs Basil et Élise Goulandris, dont le travail et les amitiés ont marqué l’histoire de l’art du XXe siècle. Dès l’entrée, un portrait du couple réalisé par Marc Chagall accueille les visiteurs.


La collection permanente comporte des œuvres de Picasso, Van Gogh et Braque, mais aussi d’autres artistes de renom tels qu’Edgar Degas. Les amateurs d’art pourront ainsi admirer la « Petite danseuse de 14 ans » sculptée par ce dernier.

Un patrimoine architectural remarquable #

Outre les nouveautés culturelles et gastronomiques, Pagrati dispose également d’un riche patrimoine architectural et historique. La Place Proskopon, située au cœur du quartier, est un bel exemple de cette richesse. Elle abrite notamment plusieurs bâtiments conçus par l’architecte Thomas Gravanis, qui contribuent à donner son identité et charme au quartier.

Le Panathénaïque Stadium, célèbre lieu de sport situé à proximité du quartier, est une autre attraction majeure pour les visiteurs et résidents de Pagrati. Ce stade antique fut le théâtre des premiers Jeux olympiques modernes en 1896 et est désormais utilisé pour divers événements et manifestations sportives.

Pagrati : un quartier en pleine mutation #

En résumé, Pagrati s’affirme peu à peu comme un quartier moderne et dynamique où il fait bon vivre. Entre ses nouvelles adresses culinaires, son offre culturelle enrichie et sa richesse architecturale, ce secteur d’Athènes semble promis à un bel avenir. Nul doute qu’il continuera d’attirer toujours plus de curieux et d’habitants séduits par ce nouveau visage.

À lire Les 10 plus beaux villages des Alpes de Haute Provence à découvrir

Comment se rendre à Pagrati ?

Pour rejoindre le quartier de Pagrati depuis l’aéroport international Eleftherios Venizelos d’Athènes, plusieurs options s’offrent aux voyageurs. Ils pourront emprunter les transports en commun ou opter pour un taxi ou un service de navette pour un trajet direct et confortable jusqu’à leur destination.

Voyageur Serein est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :