Comment prévenir les intoxications alimentaires en voyage ?

Astuces pour éviter les problèmes digestifs durant vos périples gastronomiques #

En voyage, nous sommes nombreux à vouloir goûter aux spécialités locales et cela est tout à fait normal. Toutefois, il est important de prendre certaines précautions pour éviter d’attraper des maladies désagréables telles que la tourista. Voici donc quelques astuces pour prévenir les intoxications alimentaires en voyage.

Privilégiez les aliments cuits et chauds #

Favorisez les plats chauds et bien cuits plutôt que ceux servis froids ou tièdes. Les germes pathogènes ont plus de difficulté à se développer dans des conditions élevées de chaleur. Optez pour des aliments cuits vapeur ou fumés, car ils sont généralement plus frais et moins susceptibles d’être contaminés.

Mangez dans des établissements fréquentés par les locaux

  • Choisissez des restaurants populaires où mangent les habitants du pays : cela garantit un bon niveau d’hygiène.
  • Évitez les lieux touristiques qui n’ont pas besoin de fidéliser leur clientèle et pourraient négliger les normes sanitaires.

Repérez les signes d’une bonne hygiène alimentaire #

Voici quelques indices qui peuvent vous aider à juger de la propreté d’un lieu de restauration pendant votre voyage :

À lire Le lac Chambon, un joyau secret du Puy de Dôme qui promet aventure et sérénité

  • La présence d’ustensiles, de couvercles et de protections pour les aliments.
  • Les plats préparés sur place.
  • Les employés portent des gants ou une coiffe.
  • Des lavabos équipés de savon sont à disposition du personnel.

Buvez de l’eau en bouteille et faites attention aux glaçons

  • Privilégiez l’eau en bouteille ou gazeuse pour éviter la contamination.
  • Vérifiez que les glaçons ont une forme uniforme : cela signifie qu’ils sont probablement produits avec de l’eau filtrée.
  • N’hésitez pas à demander conseil au personnel de votre hôtel pour connaître les meilleures marques d’eau à consommer.

Méfiez-vous des produits laitiers #

Les produits laitiers contiennent des bactéries vivantes qui peuvent causer des intoxications alimentaires. Soyez donc vigilant lorsque vous consommez des laitages, en particulier dans les régions en développement.

Choisissez de manger local plutôt qu’exotique

La cuisine locale est généralement mieux maîtrisée par les cuisiniers et comporte moins de risques que les plats exotiques, souvent moins frais et mal adaptés aux conditions locales.

Privilégiez les fruits et légumes à épluchure #

Les fruits et légumes non pelés peuvent contenir des germes provenant du sol, des mains sales ou de l’eau contaminée. Préférez donc ceux qui ont une écorce protectrice comme les bananes, les oranges ou les avocats.

Vérifiez la qualité de la viande

Assurez-vous que la viande est conservée au frais et manipulée avec soin. Si vous avez un doute, suivez les conseils précédents et n’hésitez pas à demander l’avis des habitants.

À lire Ce village pittoresque avec château hanté et maisons troglodytiques est magnifique aventure inoubliable

Symptômes et traitement en cas d’intoxication alimentaire #

Si malheureusement vous êtes victime d’une intoxication alimentaire, voici les principaux signes :

  • Naissance/vomissements;
  • Douleurs abdominales et diarrhées;
  • Fatigue, fièvre et perte d’appétit;
  • Perte de poids et douleurs musculaires.

Pour traiter ces symptômes, privilégiez le repos et l’hydratation. Des boissons comme le jus de coco, les eaux gazeuses ou les sels de réhydratation peuvent aider à compenser les pertes en eau et en sels minéraux.

Ainsi, prévenir les intoxications alimentaires en voyage demande simplement de suivre quelques conseils de base et d’être attentif aux conditions dans lesquelles sont préparés les aliments. En respectant ces règles simples, il sera possible de profiter pleinement des délices culinaires en toute sécurité !

Voyageur Serein est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :