Les fausses idées sur le ski de randonnée et la réalité qui les contredit

Dans l'imaginaire collectif, les adeptes du ski de randonnée sont souvent perçus comme des amoureux des grands espaces, préoccupés par l'environnement et partisans d'une certaine frugalité.

Cependant, l’ouvrage « Le ski de randonnée brouille les pistes » publié l’hiver dernier montre une image bien différente du skieur moderne. Une équipe de chercheurs de différentes disciplines issus de laboratoires de recherche en Isère et en Savoie ont étudié la résurgence du ski de randonnée, dont la popularité ne cesse de croître depuis une dizaine d’années. Voici donc quelques-unes des idées reçues sur ce sport hivernal ainsi que la réalité qui les contredit.

Misconception n°1 : Le ski de randonnée se pratique uniquement en dehors des pistes balisées #

En réalité, nombreux sont ceux qui pratiquent le ski de randonnée également sur des itinéraires balisés. Selon un sondage mené par Léna Gruas, 74% des skieurs pratiquent aussi sur des pistes et/ou itinéraires balisés. Les tracés ont pourtant été multipliés dans les domaines skiables français au cours des 10 dernières années. Dominique Kreziak, maître de conférences en marketing dans « Le ski de randonnée brouille les pistes », indique qu’à la fin de l’année 2021, plus de 180 itinéraires balisés ont été recensés dans plus de 70 stations françaises.

Misconception n°2 : Le ski de randonnée est réservé aux initiés et aux sportifs aguerris #

Si le ski de randonnée peut s’avérer exigeant sur le plan physique, il n’en reste pas moins accessible à un large public. En effet, avec du matériel adapté et des sorties encadrées par des professionnels, même les débutants peuvent s’essayer à cette discipline et profiter des joies de la montagne enneigée. La pratique du ski de randonnée ne se limite donc pas aux sportifs confirmés ou aux initiés désireux de relever des défis techniques et physiques.

À lire Le lac Chambon, un joyau secret du Puy de Dôme qui promet aventure et sérénité

Misconception n°3 : Les itinéraires balisés sont sans danger pour les pratiquants

Certains pensent que les itinéraires balisés constituent une zone plus sûre pour pratiquer le ski de randonnée. Cependant, ces parcours soulevaient déjà des questions juridiques et pénales dans « Le ski de randonnée brouille les pistes ». En outre, ils sont critiqués pour avoir tendance à réduire la responsabilité des skieurs. Toutefois, il convient de rappeler que la montagne reste un environnement sauvage et hostile, avec ses dangers inhérents même en suivant un itinéraire balisé.

Misconception n°4 : La pratique du ski de randonnée n’a pas d’impact environnemental #

Si le ski de randonnée est souvent considéré comme une activité écoresponsable et respectueuse de l’environnement, en comparaison avec la pratique du ski alpin sur des domaines aménagés, il convient cependant de relativiser cette image. En effet, la fréquentation accrue des espaces naturels par les adeptes de ski de randonnée peut générer une certaine pression sur la faune et la flore locales. Il est donc essentiel de prendre conscience de cet impact potentiel et d’adopter des comportements responsables, tels que respecter la réglementation en vigueur lors de sorties en montagne ou éviter de déranger les animaux sauvages.

Misconception n°5 : Le ski de randonnée se limite aux montagnes européennes #

Bien que cette discipline soit effectivement très populaire dans les Alpes françaises, suisses, italiennes et autrichiennes, il ne faut pas oublier que le ski de randonnée se pratique également dans d’autres régions du monde. Des destinations telles que l’Amérique du Nord, le Japon ou encore les pays scandinaves attirent chaque année un nombre croissant d’amateurs de ski de randonnée, à la recherche d’espaces vierges et d’aventures hors des sentiers battus.

En somme, le ski de randonnée est une discipline plus complexe qu’il n’y paraît et qui ne se résume pas uniquement à son image d’activité sportive respectueuse de l’environnement et réservée aux initiés. Il est important de prendre en compte ces différentes dimensions pour mieux appréhender cette pratique en pleine expansion.

À lire Ce village pittoresque avec château hanté et maisons troglodytiques est magnifique aventure inoubliable

Voyageur Serein est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :