Le Palais Royal de Casablanca : un joyau architectural au service de la royauté marocaine

Construit en 1920, le palais royal de Casablanca est le témoin d'une longue histoire de monarchie au Maroc.

L’histoire du palais royal de Casablanca #

Situé à l’est du quartier des Habous, l’un des plus grands et plus importants de la ville, ce majestueux édifice a été bâti par deux architectes français, Louis Paul Pertuzio et Félix-Joseph Pertuzio, qui étaient respectivement attaché au service d’architecture du Protectorat et directeur du plan de ville pour Casablanca.


Le palais royal de Casablanca est une véritable œuvre d’art, avec sa couleur métallique dorée parfaitement sculptée et ses motifs géométriques finement agencés, encadrés d’une voûte en pierre. À l’intérieur, un immense patio entouré d’arcades révèle des jardins aux influences méditerranéennes, offrant ainsi un cadre enchanteur aux visiteurs.

Un lieu emblématique de la vie politique et diplomatique du pays #

Bien que ne résidant pas dans le palais royal de Casablanca, Sa Majesté le roi Mohammed VI y reçoit régulièrement les chefs d’État et autres personnalités politiques étrangères dans le cadre de visites officielles ou de sommets internationaux. Le lieu a notamment accueilli la première réunion des dirigeants de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) en 1969 et, fait historique, la visite du pape Jean-Paul II en 1985 lors du règne de Hassan II.

Un monument protégé et encadré par des mesures de sécurité

Il est à noter que les visites du palais royal de Casablanca sont strictement régulées pour des raisons de sécurité, et seules les personnes accompagnées de guides officiels peuvent être autorisées à entrer. Toutefois, il est toujours possible d’admirer ce joyau architectural depuis l’extérieur et de s’émerveiller face à cette splendeur qui témoigne de la richesse culturelle et historique du Maroc.

À lire Découvrez Saint-Vaast-la-Hougue : une perle rare de la Manche à ne pas manquer lors de votre prochaine escapade

Entre tradition et modernité : le rôle du palais dans la ville de Casablanca #

Implanté au cœur de la capitale économique du pays, le palais royal de Casablanca apparaît comme un symbole fort de l’histoire et de la culture marocaines, tout en étant directement lié à la vie politique et diplomatique contemporaine. Il représente ainsi un parfait mélange entre tradition et modernité.


Le quartier des Habous, où se situe le Palais Royal, est lui-même un lieu caractéristique de cette mixité culturelle et architecturale, avec ses maisons à arcades construites durant la période coloniale française, ses innombrables marchés et autres petites rues typiques aux allures andalouses ou encore ses cafés et restaurants aux saveurs orientales.

Le Palais Royal de Casablanca : un lieu d’inspiration pour les visiteurs et les artistes

Les nombreux touristes qui se pressent chaque année à Casablanca ne peuvent manquer de visiter le palais royal, qui s’impose comme l’une des pièces maîtresses du patrimoine national. Ses imposantes portes sculptées, son architecture unique et son ambiance envoûtante séduisent non seulement les amateurs d’histoire et de politique, mais aussi les passionnés d’architecture et les artistes en quête d’inspiration.

Bref, le Palais Royal de Casablanca est une œuvre scellée pour la royauté marocaine, témoin d’un pouvoir monarchique qui traverse les siècles et se manifeste encore aujourd’hui par le biais de rencontres et d’événements internationaux. Malgré les restrictions d’accès liées à la sécurité, il s’agit sans conteste d’un incontournable pour tous les visiteurs venus admirer ce joyau architectural emblématique, symbole de l’identité marocaine et de sa richesse culturelle.

Voyageur Serein est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :