Découvrez le paradis caché de Bahreïn, un joyau méconnu du Golfe arabique

Situé dans le Golfe arabique et relié à l'Arabie Saoudite par un long pont, cet archipel de 33 îles, peu connu du grand public, est souvent réduit à son Grand Prix de Formule 1.

Longtemps considéré comme une destination d’affaires et de transit, ce petit royaume aux nombreuses richesses naturelles et culturelles ravira les familles ainsi que les amateurs de sports. En effet, c’est ici que se situait le paradis dans l’Antiquité, tandis que l’épopée de Gilgamesh, un récit légendaire de l’ancienne Mésopotamie considéré comme la première œuvre littéraire de l’humanité, prend place à Bahreïn, à une époque où il était appelé Dilmun.

Le héros en quête du secret de l’immortalité se rend sur l’île de Dilmun à la recherche d’une plante aux propriétés merveilleuses qui accorde l’immortalité et qui est cachée au fond de la mer. L’industrie perlière de Bahreïn, classée patrimoine mondial par l’UNESCO, fait la renommée internationale de ce pays depuis l’Antiquité. Les perles y sont récoltées par de courageux plongeurs qui les ramassent à leur propre risque auprès des huîtres du fond de la mer en n’utilisant que leur respiration. Le fascinant Musée national de Bahreïn raconte leur histoire vieille de plusieurs siècles.

Muharraq, l’ancienne capitale #

Située sur l’île de Muharraq, l’ancienne capitale jusqu’en 1932 est accessible en vols directs depuis la France. Les visiteurs peuvent suivre le chemin des perles qui relie cette île à l’île principale de Manama, où se trouve la nouvelle capitale éponyme ornée de gratte-ciel. L’ancienne ville de Muharraq a longtemps été négligée mais connaît un renouveau grâce à la réhabilitation de son vieux souk et des maisons traditionnelles transformées en musées. Entre les visites, nous vous recommandons de savourer un petit-déjeuner traditionnel au restaurant Saffron.

À lire Le secret le mieux gardé d’Europe : Ksamil, un éden préservé à quelques heures de Bruxelles

Manama, la ville moderne

La capitale Manama cultive un goût excessif pour la modernité dans ses quartiers d’affaires, notamment avec le World Trade Center et ses deux tours jumelles culminant à 240 mètres. En soirée, on peut découvrir la vie nocturne de Manama dans le quartier branché d’Adliya, rebaptisé Block338, où l’on peut déambuler dans des rues piétonnes remplies de bars en tout genre, galeries d’art, boutiques de créateurs et restaurants japonais, indiens, chinois ou encore steakhouses et fish and chips sans oublier une pâtisserie française !

Avec ses 12 000 mètres carrés donnant sur la mer, ne manquez pas le Théâtre national de Bahreïn. Inauguré en 2012, il est le troisième plus grand théâtre du monde arabe et peut accueillir exactement 1001 personnes en hommage au conte des Mille et Une Nuits. Conçu par les architectes français d’Architecture-Studi, il a reçu plusieurs prix d’architecture pour sa façade ultra-moderne.

Les incontournables à voir #

Parmi les attractions à ne pas manquer, citons Bab Al Bahreïn qui abritait le bureau du gouverneur britannique en 1949 et marque désormais l’entrée principale du souk de Manama aux mille épices et objets artisanaux, un véritable paradis du shopping ! À noter que ce bâtiment était autrefois au bord de la mer. Enfin, culminant à 70 mètres de hauteur, on trouve la majestueuse mosquée Al Fateh Grand Mosque qui peut accueillir jusqu’à 7 000 personnes lors de la prière. Son espace ouvert en 1994 surmonté d’un dôme en fibre de verre est le plus important jamais réalisé.

Aux environs de Manama se trouve également la mosquée Al Khamis, l’une des plus anciennes du monde datant de l’époque du prophète Mahomet au septième siècle. Le site classé patrimoine mondial par l’UNESCO est le fort Qal’at al-Bahrain, où les Portugais ont restauré cette ancienne capitale de la civilisation de Dilmun habitée depuis plus de 5 millénaires.

À lire 4 pittoresques à découvrir près de Toulon pour des expériences inoubliables et des vues époustouflantes

Al Dar Island, une île paradisiaque

Bahreïn est également un paradis balnéaire avec ses plages de rêve. Pour respecter les coutumes locales, il est préférable de se baigner vêtus d’un t-shirt et d’un pantalon léger.

La forêt de mangrove du pays #

En plus des plages et des déserts, on trouve également à Bahreïn (qui l’aurait cru) une forêt de mangroves de 430 000 mètres carrés, déclarée zone protégée depuis 1988. Les visiteurs peuvent l’explorer en barque depuis juillet 2018 et observer de nombreux oiseaux, notamment des flamants roses. Certes, la ville n’est pas loin et cela ne peut être comparé aux mangroves d’Amérique du Sud, des Caraïbes ou d’Asie, mais cette agréable promenade rappelle les temps anciens où l’île était luxuriante.

Ainsi, ce pays méconnu des touristes est pourtant un petit paradis qui gagne à être découvert sur ces terres lointaines.

Voyageur Serein est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :