Le tour du monde en bleu : 11 villes qui célèbrent cette couleur fascinante

Située à une altitude de 600m, Chefchaouen est surnommée la Cité Bleue en raison de ses maisons aux façades blanchies à la chaux puis recouvertes de peinture bleue.

Chefchaouen – Maroc #

Cette couleur remonte au 15ème siècle et trouve son origine dans la volonté des réfugiés juifs qui y habitaient de se protéger notamment des mauvais esprits.

Jodhpur – Inde #

La deuxième plus grande ville de l’état indien du Rajasthan, Jodhpur est également connue sous le nom de La Ville Bleue, en raison des maisons de la vieille ville présentant une belle gamme de bleus.

Ici, les raisons sont assez différentes : autrefois, le bleu servait à indiquer que ces maisons appartenaient à des membres de la caste des Brahmanes, composée d’intellectuels et de leaders religieux.

À lire Découvrez ces destinations uniques pour un été hors des sentiers battus et des souvenirs inoubliables

Il semblerait aussi que le bleu offre un effet rafraîchissant face au climat chaud de la région.

La Défense – Paris, France #


Aux abords de Paris se dresse La Défense, premier quartier d’affaires européen avec ses 3 millions de mètres carrés d’espace de bureaux. Construite dans les années 1960, La Défense est un regroupement de gratte-ciels dont l’architecture évoque modernité, innovation et futur. Comme dans d’autres quartiers d’affaires des grandes capitales à travers le monde, la couleur bleue est privilégiée par les architectes utilisant le verre. Celui-ci absorbe les couleurs comme un caméléon et reflète le ciel parisien qui n’est pas toujours si gris.

Sidi Bou Said – Tunisie #

Au nord-est de la Tunisie se trouve le petit village de Sidi Bou Said qui a attiré de nombreux artistes, peintres et écrivains dès le 19ème siècle. Avec sa vue exceptionnelle sur la mer et ses ruelles charmantes aux façades blanches et bleues rehaussées de bougainvilliers colorés, sans oublier son délicieux parfum de jasmin et de fleurs d’oranger, il offre un cadre idyllique dont l’architecture traditionnelle fait tout le charme.

Pigna – France #


Direction la Corse, plus précisément vers Pigna, un petit village pittoresque accroché à un promontoire rocheux.

Dans les années 1960, une association d’artisans a redonné vie à ce village médiéval et l’a sauvé de l’abandon.

Pour protéger l’authenticité du lieu, ils ont décidé d’y imposer seulement deux couleurs : blanc et bleu pour célébrer l’amour profond entre l’île de beauté et la mer Méditerranée.

À lire Découvrez des destinations inédites pour un été inoubliable : où partir pour vivre des expériences uniques

Júzcar – Espagne

Dans le sud de l’Espagne, le village de Júzcar était autrefois comme tous les autres villages blancs d’Andalousie.

Mais le 16 juin 2011, les façades de toutes ses maisons ont été peintes en bleu pour la promotion du film Les Schtroumpfs. Sa couleur n’a jamais changé depuis.

Santorini – Grèce

Située dans l’archipel des Cyclades en mer Égée, Santorin est une île volcanique connue pour ses maisons blanchies à la chaux surmontées de dômes bleus qui sont protégées par la législation locale et font partie intégrante de l’identité visuelle de ce magnifique paysage méditerranéen.

Bluefields – Nicaragua

La plus grande ville de la côte caraïbe du Nicaragua, Bluefields, tire son nom de la « baie bleue », en raison des reflets bleutés que produisent les eaux cristallines grâce aux superbes récifs coralliens et à la biodiversité aquatique qui abonde dans cette région.

À lire 3 destinations de plage abordables pour cet été : Grèce, Malte et Maroc

Havana Vieja – La Havane, Cuba

Dans la vieille Havana, on y trouve nombre de façades colorées dont celles de couleurs bleu-vert et turquoise rappelant le magnifique océan qui borde la perle des Caraïbes et témoignent de la mixité culturelle entre caribéenne et africaine.

Burano – Italie

L’île Burano, située près de Venise, possède elle aussi des maisons aux façades souvent peintes en bleu. Au cours des siècles, les maîtres artisans de Burano ont développé un vif sentiment esthétique pour les couleurs vivaces et intenses, notamment le bleu qui évoque la présence apaisante de l’eau et du ciel.

South Bank – Londres, Royaume-Uni

Dans la mégalopole britannique se trouve South Bank, une importante zone culturelle le long de la rive sud de la Tamise où on y retrouve une série d’institutions artistiques et musicales prestigieuses dont beaucoup mettent en avant la couleur bleue pour évoquer le côté moderne, urbain et avant-gardiste qui caractérise ce lieu.


Ainsi, dans ces 11 villes autour du monde, le bleu n’est pas simplement une couleur, c’est également un voyage initiatique à la fois poétique et emblématique qui ravit nos sens et notre imagination.

Voyageur Serein est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :